Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 20:19

defendu-de-cracher-par-terre.jpgComme nous avons vu dans le post précédent, la France mène une entreprise totalitaire en Bretagne visant à sa disparition en tant que pays. Différents moyens sont utilisés pour cela : guerres, invasion, annexion, massacres en tout genre, corruption massive, génocide culturel et linguistique, démantèlement du territoire par séparation puis dilution dans un ensemble technocratique au nom géographique dont la France a le secret.

Comme nous allons le voir dans plusieurs exemples pris dans l'actualité brûlante du moment, la France reconnait ou assasine des peuples et des pays en fonction de ses intérêt et de son idéologie jacobine universaliste.

Au moment où l'Assemblée Nationale parisienne adopte la fameuse réforme territoriale en faisant purement et simplement disparaître l'Alsace et bientôt la Bretagne, elle s'apprête à reconnaître la Palestine, pour des raisons tant idéologiques qu'électoralistes. Certains peuples ont droit d'être reconnus par la France, d'autres sont voués à disparaître, ainsi fonctionnent les Français. Si les Bretons n'en prennent pas conscience, ils disparaitront donc et leur pays deviendra une seconde Normandie.

Cela ne se retrouve pas seulement au niveau des nations et des peuples, mais aussi au niveau des individus. Actuellement, les médias nous abreuvent de commentaires et "d'analyses" sur la mort de Rémi Fraisse, jeune activiste opposé à un projet de barrage de Sivens, entre Montauban/Montalban et Albi, ou encore la mort de Mickael Brown, jeune déliquant de Ferguson dans la banlieue de Saint-Louis dans le Missouri. Les deux s'étaient mis volontairement en danger et ont été tués accidentellement, l'un par le tir de grenade d'un gendarme mobile, l'autre par un policier en état de légitime défense. Les deux morts ont donné lieu à de très violentes scènes d'émeutes, avec destruction de commerces, voitures brûlées et magasins pillés.

vive-la-france-drapeau.jpgIl serait impossible de répertorier tous les Bretons tués ces dernières années, non accidentellement mais intentionnellement cette fois, car ils seraient trop nombreux. Citons Jean-Jacques Le Chénadec et Jean-Claude Irvoas, les deux seuls tués (lâchement) par on sait qui lors des violentes émeutes de novembre 2005 (voir le tout premier article de ce blog et aussi le quatrième), Marion, jeune nantaise de 14 ans, massacrée par un délinquant angolais en 2012  (voir l'article ici), ou encore Kilian, jeune rennais de 13 ans, étranglé par un demandeur d'asile venu du Caucase (voir l'article ici). Ce ne sont que des exemples, mais aucun d'entre eux n'a fait l'objet de protestation de la part de la population bretonne, encore moins d'émeutes avec bagarres, destruction des commerces, des magasins et du mobilier urbain, pillage, agression des passants, incendie des voitures, etc. La presse écrite française en a succintement parlé dans ses colonnes, puis ils sont tombés dans l'indifférence et l'oubli.

dictature-democratie.jpgEn tant que Bretons, leur mort n'a aucune importance car leur nationalité n'existe pas, elle est niée dans sa réalité même.  L'identité de leurs meurtriers est, elle, reconnue. Une double raison pour oublier absolument ces meurtres. A l'inverse, la mort accidentelle du gauchiste Rémi Fraisse par un policier est un événement considérable. Pareil pour Mickael Brown. La mort d'un afro-américain causée par un blanc correspond aux critères manichéens français et américains : "le mauvais a tué le bon donc c'est un événement que nous sur-médiatisons". Pour Mickael Brown, l'événement est d'autant plus important qu'il renvoie à l'imaginaire culturel, historique et sociétal américain que véhicule la culture américaine dont on nous abreuve quotidiennement (cinéma, médias, télés, etc).

Certaines catégories de personnes sont aujourd'hui choyées par le système français : parisiens, gauchistes, noirs, musulmans... entre autre. Ils correspondent à un enjeu pour la France. D'autres sont méprisées, caricaturées, combattues : Bretons, Alsaciens, Basques, Corses, Savoisiens, Flamands, Catalans... tous les peuples colonisés de l'Hexagone, voués dans la tête des Français à disparaitre dans les oubliettes de l'Histoire.

hitler-melenchon-une-meme-passion-pour-l-islam.jpg

Aux Bretons de prendre leur destin en main par l'indépendance et la souveraineté. La liberté ou la France, il faut choisir.

its-all-about-attitude.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadoz-vor - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : NADOZ, blog de réflexion politique bretonne
  • NADOZ, blog de réflexion politique bretonne
  • : Bienvenue sur Nadoz, un blog qui milite pour une Bretagne à nouveau libre et indépendante. Il donne infos et idées sur notre pays, ses habitants, la France aussi, et sur le monde en général, sous un angle qui se veut moderne et contemporain. Une vision absente des médias français aux ordres. Pourquoi NADOZ? A partir de ce joli mot (aiguille), la langue bretonne a construit 2 termes évocateurs : nadoz-vor (boussole) et nadoz-aer (libellule). Bonne lecture et vive la Bretagne indépendante!
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories