Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 11:16

Eric Zemmour, dans l'émission "Zemmour et Naulleau" sur la chaîne Paris Première, le 14 novembre dernier, a déclaré :

"La France s'est faite par les guerres, il ne faut pas l'oublier. La guerre fait partie de l'humanité. (...) C'est le droit des Etats-Nations de faire la guerre".

Voilà qui nous change de la propagande bleu-blanc-rouge dans laquelle les Bretons sont habituellement noyés. Voilà qui nous change d'un François Mitterrand qui déclarait, lui l'ancien collabo : "La nationalisme, c'est la guerre!", alors que la vraie phrase aurait dû être : "Le nationalisme des Etats-Nations, et surtout de la France, ça c'est la guerre!".Voilà qui nous change d'un François Hollande qui, dans son discours officiel des cérémonies de commération du centenaire de la Première Guerre Mondiale, a osé fustiger "les nationalismes et les séparatismes" en Europe.

Mauvaise foi et manipulation à tous les étages de la part de nos voisins. Les Etats-nations impérialistes et colonialistes sont les fauteurs de guerre et de génocides, pas les petits peuples européens comme les Bretons. C'est un fait historique constant incontestable. Si on veut changer l'avenir, il faudra faire l'Europe fédérale, y compris l'Europe de la Défense d'ailleurs, pas l'Europe des Etats-nations des Français et des jacobins.

Les nationalistes bretons vomissent le bonapartiste assumé Eric Zemmour, nouvelle coqueluche médiatique des Français, mais lui reconnaissent au moins une chose : sa sincérité sur la vraie nature de la France.

vomir-france.jpg

Repost 0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 09:11

Henri Guaino, député UMP parachuté dans les Yvelines, ancien conseiller spécial et rédacteur des discours du président Nicolas Sarkozy, a dénoncé la reconnaissance de notre langue nationale comme "un retour au Moyen-Age", lors des débats sur la Charte Européenne des Langues Régionales au Parlement de Paris (voir article de Ouest-France).

Cette attaque idéologique fait écho aux propos de Jean-Luc Méchancon, pardon Mélenchon, président du Front de Gauche, qui avait dénoncé il y a 4 jours la possible réunification de notre pays comme "un retour à l'Ancien Régime" (voir article de 7seizh).

Pour Henri Guaino, depuis Paris il existe donc une hiérarchie entre les hommes... L'africain "n'est pas assez entré dans l'Histoire" (discours de Dakar, 2007), le Breton en est au Moyen-Age et le Français, lui, est tout en haut de la pyramide et éclaire le monde de ses Lumières vers un avenir radieux... La France est bel et bien l'inventrice du totalitarisme.

Après tout, il faut remercier les grandes gueules de la politique française : Henri Guaino, Jean-Luc Mélenchon, Marine le Pen et sa bande, mais aussi les plus zélés des jacobins en Bretagne : le maire de Saint-Nazaire Joël Batteux, celui de Quimper et conseiller spécial de François Hollande Bernard Poignant ou encore le député de Carhaix Richard Ferrand, tous au Parti Socialiste Français. Ils nous en apprennent beaucoup sur ce que pense la classe politique française de nous finalement, toute tendance confondue. Sans remonter au Moyen-Age, on peut dire qu'ils en sont tous restés à Jules Ferry, figure de la IIIè république qu'ils vénèrent, et qui déclarait en 1885 devant le Parlement français :

" Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit sur les races inférieures. (...) Je répète qu'il y a pour les races supérieures un droit, parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures."

Voir le site contreculture.org sur Jules Ferry.

En réponse à ce colonialisme bleu-blanc-rouge, qui visait aussi bien les Africains que les Sud-Américains, les Asiatiques mais aussi les Européens, voici ce qu'a écrit Léopold Ségar Senghor, ancien président du Sénégal et chantre de la négritude :

" La France est le seul pays à avoir réussi à faire passer son impérialisme pour de l'universalisme."

Les arriérés, ce sont eux. L'indépendance, vite !

francais-vus-par-bretons.jpg

Note : cette carte a été trouvée sur internet. A Nadoz, on considère qu'on peut ajouter beaucoup de potes indépendantistes en plus du Pays Basque et de la Corse : les Catalans, les Alsaciens, les Savoisiens, les Flamands... sans parler des territoires d'outre-mer. Les choses sont claires : les "connards" ce sont les Français et uniquement les Français dans cette affaire !

Repost 0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 14:47

Voici un exemple récent d'humoristes français sur les Bretons et la Bretagne.

 

 

En tant que Breton, on a le droit de trouver ces Français complètement nazes avec leurs clichés 1000 fois répétés sur nous. Nous partageons cet avis, c'est clair. En revanche, cela étonnera peut-être mais nous ne croyons pas qu'il faille s'en vexer. Seuls les Bretons francisés peuvent se sentir blessés par ceux qu'ils croient être leur concitoyens. Nous pensons nous, que les Anglais, les Français ou les Javanais peuvent bien se moquer des Bretons, grand bien leur fasse. Nous sommes à l'aise avec notre identité de Breton et nous ne craignons pas les moqueries ou les vannes plus ou moins vaseuses sur nous. D'ailleurs, nous ne nous privons pas d'en lancer aussi de temps en temps sur eux.

Cependant, nous avons deux remarques à faire :

- les Français, dont la gueule est plus grande que le courage, s'autorisent à ridiculiser certaines origines et nationalités mais pas d'autres. Ainsi un sketch du même acabit mais sur les noirs, les juifs ou les arabes ferait scandale. L'accusation de racisme et de xénophobie surgirait immédiatement. De même avec quelques variantes comme l'homosexualité et l'homophobie. Mais sur les Bretons, les Belges, les Anglais ou les Russes, cele ne leur pose aucun problème. On appelle cela le politiquement correct, un moyen très efficace de contrôler et manipuler l'opinion publique.

- les Français ne tolèreront jamais que les Bretons se poilent de la même façon sur les Français. Ils les accuseraient  immédiatement de racisme, de repli sur soi et autres joyeuseries. Bref quand c'est eux qui rient c'est de l'humour, quand c'est nous c'est du communautarisme.

La conclusion est que nous Bretons devons être à l'aise avec tout cela, et savoir rire de tout et de tout le monde, y compris de nous. C'est le meilleur signe d'une identité assumée et vécue avec sérénité et assurance.

Un petit lien pour finir : groupe facebook Humour français.

Repost 0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 17:21

Quand les Français viennent en vacances en Bretagne, ils se comportent... en Français.

bagarre-generale-a-la-baule.jpg

Repost 0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 18:49

sandy-l-ile-imaginaire.jpg

Depuis plus de 10 ans, certaines cartes dont des cartes marines françaises, mais aussi Google Earth et l'atlas du Times, faisaient état d’une île nommée Sandy dans le Pacifique Sud. Ce territoire français était référencé et situé depuis au moins dix ans entre l’Australie et la Nouvelle-Calédonie. Seulement voilà : une équipe de scientifiques est allé voir de plus près et n’a rien trouvé!

statue-jm-tjibaou.JPGMais comment ces atlas ont-ils pu se tromper à ce point ? Certes, les dimensions de l'île Sandy étaient modestes, 30 km de long pour 10 km de large, mais de là à ne pas exister…

Hexagone, République (sic), colonies déguisées en départements, régions et autres territoires... on savait déjà que la France était un décor de théâtre, une illusion de music-hall, une comédie vénéneuse et écoeurante. On constate aujourd'hui qu'elle sait aussi n'être qu'un pitoyable fake! On savait que la France était un pays artificiel, c'est donc aussi un pays imaginaire! Dommage que le ridicule ne tue pas.

Parmi les colonies françaises, la Nouvelle-Calédonie, elle, est bien réelle et nous rappelons ici qu'une étape importante du  référendum se prépare là-bas pour 2014 pour que la population se prononce sur l'autodétermination en vu de l'indépendance, c'est-à-dire le premier des droits humains en vu de la première des libertés.

Christian_Karembeu_portrait.jpgComme en Polynésie, le processus politique d'indépendance avance malgré le système colonial mafieux et les pièges des partis politiques français parasites. Quelle différence avec la plupart des Antillais et des Réunionais qui se vautrent dans le système des subventions et n'ont pas honte de vivre aux crochets d'une métropole trop contente d'entretenir (ou de croire entretenir) son prestige international en maintenant des colonies un peu partout sur la surface du globe! Car la France est très fière d'être présente partout dans le monde! Sachez qu'elle possède 13 fuseaux horaires, c'est le record mondial. Par comparaison la Russie, plus vaste pays du monde, n'en a que 9, les Etats-Unis 5.

2014 sera-t-elle l'année du réveil des vrais peuples et des vraies nations? Processus de référendum en Nouvelle-Calédonie, référendums en Catalogne et en Ecosse, avancées en Flandres, sans parler du Pays Basque et du Pays de Galles pour rester autour de la Bretagne... Parallèlement, la France, cette nation imaginée et imaginaire ennemie des peuples et de leur liberté, va-t-elle s'enfoncer un peu plus dans son processus de décomposition moisie?

Photos :

- statue de Jean-Marie Tjibaou, le leader nationaliste kanak le plus connu. Il fut assassiné en 1989 dans des circonstances non élucidées.

- Christian Karembeu est une des personnalités kanaks les plus connues dans le monde. Produit du célèbre centre de formation du FC Nantes, il a été champion du monde et champion d'Europe de football avec l'équipe de la France. Mais il a toujours refusé de chanter la Marseillaise, son grand-père ayant été... empaillé par les Français. Il est aujourd'hui très actif dans la promotion des activités sportives en Océanie.

Repost 0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 14:11

les-supporters-francais-avaient-fait-le-deplacement_542034.jpg Nous avons vu récemment qu'un député norvégien allait présenter au Parlement de son pays un projet de loi visant carrément à interdire la venue des Roms et des Français (voir Les Français bientôt interdit de séjour en Norvège?). Pour mémoire la Norvège est un Etat souverain, de taille équivalente à la Bretagne, indépendant de la Suède depuis seulement le début du XXè siècle.

Plus ancien, cet article analysait pourquoi les Français avait une si mauvaise image généralement dans le monde : Pourquoi les Français ont-ils si mauvais réputation?

Voici une nouvelle anecdote. Les Français étaient déjà mal vus en australie et en Nouvelle-Zélande à cause de leur comportement collectif en tant qu'Etat : occupation coloniale de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie, essais nucléaires dans le Pacifique, barbouzeries en tout genre : Raibow Warrior, triche des instances françaises dans les rencontres internationales de rugby... Sans parler de cette capacité phénoménale à produire des films tout à fait chiants et indigestes.

Devant l'augmentation des immigrés français de travail, les Australiens découvrent maintenant les Français du point de vue individuel. L'anecdote suivante se passe à Sydney ,mais on ne peut pas s'empêcher de penser qu'elle pourrait avoir lieu à Londres, Beijing, New York, Athènes ou Dublin.

 

shopping

 

 

Article Blog du Monde : http://sydney.blog.lemonde.fr/2013/05/30/en-australie-le-consul-francais-a-honte-de-ses-touristes/

...qui a été "volé" au Sydney Morning Herald, on a retrouvé l"article en anglais ! Le Monde ferait-il aussi du "French Shopping"? Un gros LOL!!!

Article
du Sydney Morning Herald :

http://www.smh.com.au/travel/travel-news/french-nickers-cause-a-stink-down-under-20130524-2k512.html

 

Pour nous Bretons, décidément nous n'avons aucune raison de nous présenter comme Français à l'étranger vu la réputation qu'ils trainent. Nous avons bien plus intérêt à faire connaitre notre pays et ses habitants au comportement généralement correct et respectueux. Aller à la rencontre du monde snas passer par le filtre parisien et hexagonal, pour qu'on nous voit tel que nous sommes, voilà notre credo! Et pour nos amis australiens et néo-zélandais, pour beaucoup descendants de celtes irlandais, écossais et gallois, nous pouvons sûrement trouver un terrain d'entente!

 

Photos : supporters français dans un match les opposant à la Nouvelle-Zélande (pays souverain, légèrement moins peuplé que la Bretagne et accessoirement n°1 mondial de rugby). On notera le franglais de ces "bleu-blanc-rouge".

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 09:00

storting.jpgC'est du moins le projet de loi qui va être soumis au Storting, le parlement norvégien (photo). L'interdiction vise trois origines : les Roms, les Bulgares, et les Français, à cause des problèmes  qu'ils amènent dans le pays. Les Français sont en particulier accusés de trouble à l'ordre public et d'activités criminelles. Nous Bretons risquons donc de subir, là encore, les inconvénients d'être affublé de la citoyenneté française, en particulier à l'étranger où la réputation des Français n'est souvent plus à faire (voir notre article écrit au début de ce blog en 2006 "Pourquoi les Français ont-ils si mauvaise réputation?").

Un conseil général : si vous rencontrez quelqu'un à l'étranger, présentez-vous comme venant de Bretagne et non de France, vous aurez plus de chance d'être bien accueilli.

Le Norvège, pays généralement sans histoire du nord de l'Europe, a une population égale à celle de la Bretagne (un peu moins de 5 millions d'habitants). Mais à la différence de la Bretagne toujours dépendante de Paris, ce pays prospère a déjà recouvré son indépendance politique de la voisine suédoise, l'occupant historique.

Repost 0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 16:57

depardieu cahuzac

Non à la république française, oui à la démocratie bretonne. Bretagne indépendante!

Repost 0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 13:09
Depuis que Nicolas Sarkozy est président de la république française, il a eu plusieurs fois l'occasion d'insulter certaines catégories de populations. Déjà en tant que super-ministre de l'intérieur, il avait traité les "jeunes des cités" de "racailles", des racailles dont il allait bien sûr, avait-il précisé devant les caméras, nous débarasser. Et puis une fois président, on avait appris qu'il avait traité les gens du CROSS CORSEN de Brest (ceux qui surveillent le traffic maritime, notamment le dangereux rail d'Ouessant), de "connards". Et puis il avait suggérer, devant des marins pêcheurs, toujours en Bretagne, que les Bretons étaient des "cons". Et puis cet épisode au salon des agriculteurs, où il lâche "casse-toi, pauv'con!". On voit que le n°1 des Français n'hésitent pas agresser certaines catégories de citoyens.

Des supporters du PSG, ce samedi, ont finalement (logiquement?) versé dans le même esprit. Ils ont déployé une banderole en final d'un match de football Lens-PSG, au Stade de la France, où l'on pouvait lire : "Pédophiles, chômeurs, consanguins, Bienvenue chez les Ch'tis!". La fin est une référence à ce film qui cartonne et où de nombreux commentateurs de médias (tous parisiens quand même!) en font un phénomène de société, la revanche des régions sur Paris. Au passage, j'espère que les Bretons n'adopteront pas cet esprit de revanche vain, et qu'ils se préoccuperont plus à l'avenir de construire un projet politique pour leur pays que de chercher une quelconque reconnaissance de la part de la France, y compris sous la forme d'excuses. Je ferme la parenthèse, et revenons aux insultes. Elles sont intéressantes. C'est le racisme français typique à l'encontre des Hexagons des régions "à forte identité", "ayant un particularisme", donc suspects. "Pédophiles, chômeurs, consanguins", on a ici un tryptique pas vraiment dans l'esprit de "Liberté, égalité, fraternité". Mais en plein dans l'esprit "Q'un sang impur abreuver leurs sillons". Regardons en détail. Pédophiles : ces régionaux sont des extrémistes, voire des monstres. Chômeurs : ce sont des parasites qui vivent au crochet de la société française. Consanguins : c'est une race de dégénérés, ils se reproduisent entre eux, là on est carrément dans l'engeance méprisable, inférieure. Cette dernière insulte résonne d'un écho particulier à mes oreilles de Breton : combien de fois n'a-t-on pas entendu un Français présenter les Bretons comme de ces dégénérés "qui font des enfants entre cousins, voire entre frères et soeurs"? On a envie de dire qu'en 100 ans, entre Bécassine et ces supporters du PSG, rien n'a changé dans la tête de certains, la haine obscurcit toujours ces "sans-culotte". Cette attitude haineuse et rabaissante vis à vis d'une communauté toute entière est typique de la démarche de colonisateur, qui peut ainsi justifier tous les excès, du génocide culturel à la partition du territoire, à la négation de l'Histoire nationale et populaire, etc. Regardez les Chinois au Tibet. Regardez les Français au Sénégal ("nos ancêtres les Gaulois" appris aux enfants...), ou encore en Bretagne bien sûr. On aime trop souvent complaisemment nous amalgamer avec le nazisme, là où les Basques sont devenus des terroristes et les Corses des mafieux.

Lens a porté plainte pour "incitation à la haine et à la violence". S'il s'était agit de Bretons, comme quand un chansonnier français avait traité les Bretons de porcs dans une de ces chansons, qu'aurait-il fallu faire? Porter plainte aussi? Jouer l'indifférence? Je n'ai pas la réponse. En tout cas, on voit de quel côté est la haine de l'autre, et de quel côté est l'ouverture et la convivialité. Vive les Bretons, vive l'Europe aux cent drapeaux, et surtout, vive nos amis les Ch'tis!
Repost 0
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 17:58
- Conseil des ministres en Corse moins de deux semaines avant l'ouverture du procès d'Yvan Colonna à Paris.
Nicolas Sarkozy a décidé de faire venir sa "cour" en "province", d'ailleurs il veut renouveller l'expérience amusante et bucolique "dans les DOM-TOM ou en Bretagne". Derrière l'opération de com, ce sont des millions dépensés, pour faire quoi? de  la com', c'est-à-dire du vent. La venue de Sarkozy en terrain conquis dès le mardi a été accompagnée de cinq Airbus spécialement affrétés pour ses ministres et leurs suites (une dépêche AFP ne parle que d'un A319), ainsi que... 2000 gendarmes et policiers (!!) (et non 1500 selon AFP) eux-aussi amenés dans des avions.
Une centaine de manifestants ont pu converger à la préfecture, transformée en véritable bunker de guerre, mais la plupart a été bloquée sur les routes et à l'entrée d'Ajaccio.(*)
Nicolas Sarkozy et son secrétaire, pardon son premier ministre François Fillon, qui avait déjà déclaré en Corse il y a deux mois que l'état était au bord de la faillite financière (cf fermeture de près de 100 tribunaux par Rachida Dati), avait fait son traditionnel jogging le matin même comme si de rien n'était. La veille au soir, notre prince de la république française avait dégusté des langoustes venues de... Bretagne dans un restaurant d'Ajaccio. Bref il s'est offert un p'tit week-end corse en milieu de semaine, à plusieurs millions d'euros la journée quand même. Quant aux Corses, notre neuilléen en goguette n'en a pas rencontré beaucoup.
A noter que la plupart des médias français ont parlé de conseil des ministres "décentralisé" alors qu'il s'agit d'une démonstration évidente du centralisme français d'en imposer. Décidément le terme décentralisation, comme tant d'autres, est devenu bien galvaudé. Décidément, ils se moquent de nous.

- Augmentation de la dotation publique accordée à Sarkozy moins de 2 semaines après... son divorce. L'hypocrisie n'a plus de limites avec lui, la complaisance de la plupart des médias non plus. On parle de salaire qu'on s'empresse de comparer à celui du chancelier allemand, du premier ministre britannique, du président américain. Oui mais eux, c'est un vrai salaire, avec lequel ils payent leurs dépenses privées! Le système français a instauré le no limit dans les dépenses, c'est un puit sans fond, alors que les autres pays ont un système fait de responsabilité (il faut gérer ce budget!) et de transparence (les dépenses de fonctionnement sont publiques et contrôlées par le parlement). Sarkozy, lui, maintient le système de l'argent de poche chiffrée (et augmentée!) et des dépenses de l'Elysée non publique!

- Le PCF a publié à des milliers d'exemplaires une belle affiche montrant Guy Môquet. Il est marqué en haut : "Guy Môquet, résistant  (sic, ndlr) communiste fusillé à Chateaubriand". Le hic : Chateaubriand, c'est l'écrivain. La ville, c'est Châteaubriant. Comme quoi, quand on veut faire de la récupération, ça coûte rien de se relire. Voir de lire une Histoire et Géographie de Bretagne.

- Deux jours après qu'éclate l'affaire des 100 enfants tchadiens, France 3 diffuse un documentaire en deuxième partie de soirée sur Médecins du monde. Bernard Kouchner, co-créateur de l'ONG et actuel ministre des affaires étrangères françaises, a-t-il décroché son téléphone?


(*) dépêche AFP : "Déployés tous les 5 mètres dans les avenues du centre d'Ajaccio désertées par leurs habitants excédés, les forces de l'ordre ont barré tous les accès menant au centre..."
Repost 0

Présentation

  • : NADOZ, blog de réflexion politique bretonne
  • NADOZ, blog de réflexion politique bretonne
  • : Bienvenue sur Nadoz, un blog qui milite pour une Bretagne à nouveau libre et indépendante. Il donne infos et idées sur notre pays, ses habitants, la France aussi, et sur le monde en général, sous un angle qui se veut moderne et contemporain. Une vision absente des médias français aux ordres. Pourquoi NADOZ? A partir de ce joli mot (aiguille), la langue bretonne a construit 2 termes évocateurs : nadoz-vor (boussole) et nadoz-aer (libellule). Bonne lecture et vive la Bretagne indépendante!
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories