Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 09:44

Hier, François Hollande a poursuivi ses sorties incognito de l'Elysée en visitant, à l'insu de tous, l'exposition du photographe socialiste Raymond Depardon au Grand Palais, à Paris. En d'autres temps, le président de la république française faisait des sorties publiques et médiatiques. François Hollande semble plutôt raser les murs.

hollande.JPG

Depuis 3 mois que le mouvement des Bonnets Rouges porte, toujours plus fort, les demandes de respiration d'une société bretonne qui étouffe sous le poids des impôts et taxes, des règles administratives, du système clientéliste français et du centralisme parisien absurde, François Hollande n'a toujours pas prononcé la moindre parole publique sur la Bretagne... Ca paraît incroyable qu'un président de la république, face à des faits aussi graves, ne bouge tout simplement pas. Peur, lâcheté? Mépris? Indifférence?

Du côté de Jean-Marc Ayrault ce n'est guère mieux. Il reste fidèle à lui-même : dédaigneux. Seul Le Foll, le ministre de l'agriculture, a été envoyé en Bretagne (comme une corvée!), mais pas plus loin que Rennes, derrière les hautes grilles de la préfecture de Région! Quimper et Carhaix sont déjà trop loin pour ces énarques franco-parisiens. "Qu'on nous préserve du voyage!" écrivait déjà Jean de Lafontaine en 1668 dans sa fable "Le Charretier embourbé", en parlant de Quimper, 7 années avant la révolte du papier timbré qui enflamma la Bretagne.  Comme quoi les siècles passent, mais l'attitude des Français vis à vis des Bretons reste...

Pour revenir au gouvernement, son dernier geste de mépris est ce "Pacte d'Avenir pour la Bretagne" qui vient de sortir, et dont les médias claironnent depuis ce matin que "2 milliards vont être accordés à la Bretagne", sans préciser sur combien d'années... Et ce mot : accordés ! Comme si les Bonnets Rouges demandaient un énième "contrat de plan Etat-région", comme s'ils réclamaient des subventions ! Aucune des revendications portés par ces milliers de travailleurs bretons n'a reçu de réponse, car le pouvoir parisien ne veut pas y répondre...Il préfère faire semblant d'avoir à faire à un lobby. Après tout, c'est bien comme cela que Jean-Marc Ayrault a toujours traité les Nantais qui venaient le voir pour simplement parler de culture bretonne, à la mairie de Nantes.

Il parait que François Hollande va bientôt dîner avec des élus bretons. Encore une fois on fait ça en catimini, entre initiés, loin des caméras et des micros. Loin du peuple. Qui sont ces personnes qui seront présentes? De quoi vont-elles bien pouvoir discuter? De l'avenir de notre pays entre la poire et le fromage? Encore une fois quel mépris, quel dédain...Quelle situation humiliante pour nous les Bretons!

La seule voie d'avenir pour nous, c'est de voter breton aux prochaines élections. Fini les élus de Bretagne qui prennent leurs instructions aux états-majors parisiens de l'UMP, du FN, du PS, des Verts, du Modem, du Front de Gauche et j'en passe. C'est seulement en créant un rapport de force politique que les choses évolueront enfin pour notre pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nadoz-mor - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : NADOZ, blog de réflexion politique bretonne
  • NADOZ, blog de réflexion politique bretonne
  • : Bienvenue sur Nadoz, un blog qui milite pour une Bretagne à nouveau libre et indépendante. Il donne infos et idées sur notre pays, ses habitants, la France aussi, et sur le monde en général, sous un angle qui se veut moderne et contemporain. Une vision absente des médias français aux ordres. Pourquoi NADOZ? A partir de ce joli mot (aiguille), la langue bretonne a construit 2 termes évocateurs : nadoz-vor (boussole) et nadoz-aer (libellule). Bonne lecture et vive la Bretagne indépendante!
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories